Elle est également riche en phytoestrogènes : le deoxymiroestrol et le miroestrol, deux composants qui stimulent la circulation sanguine et favorisent le processus d’accumulation d’eau et de graisse dans le tissu mammaire. Des études scientifiques ont été menées par l’Université Chulalongkorn pour démontrer son efficacité, dont une réalisée sur deux groupes de femmes, sur une période de 3 à 6 mois. Le premier groupe a pris une dose régulière de Pueraria Mirifica et le second un placebo. À la fin de l’expérience, les résultats ont été spectaculaires : le premier groupe a présenté une augmentation significative de la taille des seins.

La Pueraria Mirifica est disponible sous deux formes, en crème ou en comprimé. Pour commencer, il est préférable d’y aller progressivement afin de tester la tolérance du corps aux agents actifs présents dans la plante. Une fois le corps habitué, il est possible d’augmenter progressivement la dose de 20 à 100mg et de faire une cure de 6 à 12 mois.

Plante 2 : La bardane
Consommée régulièrement, la bardane aide à augmenter le flux sanguin vers les seins et ainsi agrandir leur taille. Largement utilisée en phytothérapie, la bardane est riche en œstrogènes, et ses racines peuvent être utilisées comme décoction.